[Bases] Musique numérique : comment faire ?

Au moment où j’écris ces lignes, mon PC diffuse de la musique vers ma chaîne Hi-Fi (lire ici -02/2019). J’ai constitué une liste de lecture avec les fichiers de musique numérique des disques que je vais vous présenter prochainement (Jazz, Impro & C°). J’écoute en lecture aléatoire pour un panorama complet ou album par album pour une écoute plus affinée.

Passer au numérique

Rien de bien sorcier là-dedans.
Je suis « passé au numérique » comme tant d’autres avant moi mais je sais que cet univers est encore obscur pour beaucoup. C’est pour cela que je vous propose ici quelques clés afin d’entrer à votre tour dans un nouveau mode d’écoute. Le format numérique a bien des avantages mais aussi beaucoup d’inconvénients. Le premier (l’obstacle ?), c’est de ne plus avoir l’objet-disque entre les mains et ça, c’est une différence irremplaçable… encore que (exemple du label Biophilia Records sur CultureJazz).

Je vous expliquerai enfin comment exploiter les ressources de catalogues de disques qui sont publiés chaque mois sur zarbalib.fr… où vous êtes en ce moment.

Obtenir de la musique au format numérique.

Pour disposer de fichiers de musique numérique, il y a trois manières d’opérer, principalement.

1- L’écoute en streaming. On écoute des disques ou des plages numériques en ligne, via internet ou une application de lecture. La musique écoutée se trouve sur les serveurs de sites comme Spotify, Apple Music ou Deezer… pour ne citer que ceux-là. Il y a aussi le site Bandcamp sur lequel vous retrouverez beaucoup de labels indépendants et de disques autoproduits avec de belles découvertes garanties.

Bandcamp, plateforme de téléchargement et streaming équitable.
Bandcamp : le commerce équitable de la musique ?

2- Le téléchargement. Vous trouverez dans les catalogues que je publie chaque mois de nombreux liens de téléchargement dans le domaine du jazz et des musiques improvisées. Bien évidemment, il ne sera ici question que de téléchargement légal et donc payant afin de rétribuer les artistes et leurs labels. Il existe de très nombreuses plateformes de téléchargement. Je vous conseillerai plus particulièrement Qobuz, autant faire travailler une entreprise française ! Il y a aussi Bandcamp (cité plus haut), Deezer, iTunes et d’autres.

3- La numérisation d’un disque physique (CD ou disque vinyle). Il faut pour cela que votre PC dispose d’un lecteur CD-DVD et d’un logiciel de numérisation (… ou d’extraction, comme CDex ou MP3 Ripper pour Windows ou Sound Juicer pour Linux/famille Debian entre autres). Ce logiciel convertira le contenu dans le format numérique choisi et le placera dans un dossier sur votre disque dur. La numérisation de disques vinyle suppose une platine TD spécifique. C’est une autre paire de manches !

MP3, Wav, Flac, Ogg Vorbis, c’est quoi ? Quel format choisir ?

Un CD audio contient déjà des fichiers numériques, un par titre du CD. Ces fichiers sont au format WAV (se terminent par .wav). Ce format est universellement reconnu par les lecteurs de Compact-Discs. Inconvénient, les fichiers WAV sont les plus volumineux et prendront beaucoup de place sur les disques durs ou dans les lecteurs portables (smartphones etc.).

Les fichiers MP3 sont beaucoup plus « compressés » et sont d’autant moins volumineux sur les disques. D’où leur succès. Quand on numérise un disque ou lorsqu’on télécharge un album, on peut choisir le taux de compression des fichiers mp3, de 128 kbps, 256 ou 320 kbps (kilobits par seconde) en ordre de qualité croissante.

Pour une excellente qualité sonore, au moins égale au CD mais en moins « volumineux », le format FLAC est vivement conseillé. On dit que c’est un format « sans perte » (lossless) à la différence du mp3.

En téléchargeant des fichiers WAV, il est possible de graver un CD audio… qui pourra être lu sur une chaîne HiFi si on reste (trop) attaché à l’objet ! La boucle est bouclée…

Quelques conseils pratiques pour passer à l’action !

1- Rangez la musique à sa place sur le PC ! Vous disposez certainement d’un dossier « Musique« . C’est le cas sur Windows 10 et Linux. Il est là pour ça !
Je vous invite à jeter un coup d’œil à l’article « Je range mon PC » (zarbalib, nov. 2019) si l’organisation du disque dur reste compliquée pour vous.

2- Quand on télécharge un disque, on obtient un dossier compressé (le colis de livraison) en général au format .zip. Commencez par le décompresser : clic droit > extraire ou décompresser.

Clementine, lecteur audio pour PC Linux, Windows ou Mac
Clementine, lecteur audio pour Linux, Windows et Mac

3- Il est préférable de structurer chaque dossier musical (album) pour une meilleure classification. Dans le dossier artiste/titre, placez un sous-dossier avec le titre de l’album à l’intérieur duquel vous glisserez les fichiers musicaux (en mp3, wav, flac…) ainsi que l’image de la pochette (qui s’affichera dans le lecteur).
En général, les fichiers téléchargés décompressés ne contiennent pas ce sous-dossier. Vous pouvez le créer vous-même et y ranger la musique.

4- Pour lire/écouter la musique, on peut utiliser le lecteur proposé par défaut dans le système d’exploitation. Pour Linux et Windows, je préconise d’utiliser/installer Clementine « un lecteur audio complet » (Zarbalib mars 2020).

Catalogue de disques, mode d’emploi.

Chaque mois, je propose une sélection de disques accompagnés de liens d’écoute et de téléchargement (sur Bandcamp, les sites des labels etc.).
Cette sélection est extraite du catalogue mensuel que vous pouvez télécharger au format PDF. Il comporte l’ensemble des disques qui me sont parvenus, des nouveautés déjà parues ou à paraître.
N’hésitez pas à télécharger ces catalogues pour les consulter hors-ligne, tranquillement. Les liens sont actifs et vous permettront d’accéder rapidement aux sites référencés pour écouter et peut-être acheter/télécharger des disques présentés.
Pour le site Bandcamp, les paiements en ligne sont entièrement sécurisés et vous pourrez télécharger la musique immédiatement. Sachez que vous pouvez télécharger un disque sous plusieurs formats successivement : en mp3 pour la mobilité, en Flac pour la qualité ou en Wav pour le graver !
Bon à savoir : Bandcamp revendique une politique de commerce équitable de la musique ! (lire ici)