Foire Aux Questions : « passer à Linux… »

Le Tux de Linux à Coutances, Manche, Normandie, France.
Hello Tux ! Réponds nous !

Lors des ateliers d’installation d’OS Linux (Linux Mint, MX Linux…) à Coutances, toutes les questions n’ont pas pu être posées et les réponses apportées.
Elles arrivent souvent avec l’usage du PC récemment « linuxisé ».
C’est la raison d’être de cette « Foire aux questions » commencée en décembre 2018 et qui s’enrichit évidemment…
On attend vos questions à l’adresse infos-contacts de Zarbalib’.

Avec Linux, qu’en est-il des mises à jour ?

Il est préférable d’effectuer les mises à jour assez régulièrement. Votre système Linux ne vous ennuiera jamais avec ça à la différence de Windows ! Il vous informe juste de leur présence à l’aide d’une petite icône sur le tableau de bord (« bouclier » bleu ou vert sur Linux Mint ; Boîte ouverte verte ou transparente avec MX Linux).

Les mises à jour permettent de résoudre certains dysfonctionnements dans les programmes, de disposer des nouvelles versions des logiciels (avec souvent des correctifs de sécurité en fonction de failles repérées par tous les bénévoles qui œuvrent pour optimiser ce système…).

Si vous ne les effectuez pas, ça fonctionnera quand même !

Comment faire ?

Pour mettre à jour, vous cliquez sur l’icône des mises à jour puis vous effectuez l’installation à partir de la fenêtre qui s’affiche. Vous acceptez les éventuelles propositions complémentaires.
On peut aussi y arriver par le menu des applications > Gestionnaire de mises à jour.

Les mises à jour ne durent jamais plus de quelques minutes (selon le débit internet et la rapidité du PC).

Comment créer des clés USB pour tester et installer Linux ?

Pour essayer et probablement installer une distribution Linux sur un PC, vous devez créer une clé USB « bootable » (qui peut se substituer temporairement au disque dur du PC). C’est la même clé USB que pour le stockage mais elle fonctionnera bien différemment. Voici la procédure de création en quelques étapes simples.

Préalablement, vous devez télécharger le système d’exploitation Linux de votre choix adapté à votre PC (type 32 bits pour les plus anciens ou 64 bits désormais). Exemples : pour MX Linux, c’est ici… // pour Linux Mint, c’est là ! Vous obtiendrez un fichier se terminant par «  .iso« .

Ensuite, si vous êtes sur un PC avec Windows, téléchargez et installez le logiciel Rufus, créateur de clé USB bootable : rufus.ie/fr
Sous Linux, le créateur de clé USB est déjà là, dans les « Accessoires« 

Si votre Clé USB est neuve, elle pourra être utilisée telle quelle en général. Si elle contient des données, il faut la formater au format FAT 32 ! Avec Windows, voir la méthode sur le site CCM, ici. Avec Linux, clic droit sur l’icône de la clé (bureau ou dans « Poste de travail ») puis choisir « formater« .

Avec Rufus pour Windows ou le créateur de clé USB Linux, vous devrez ensuite aller chercher sur votre disque dur l’image iso du système Linux que vous avez téléchargée et la copier sur la clé USB. Cela revient à « écrire limage iso » sur « la clé USB » branchée sur votre PC.

Laissez travailler le programme de création de clé. Attendez la fin de la procédure pour éjecter la clé. Elle est alors prête à l’emploi (si tout s’est bien passé !).

Est-ce que Linux inclut les pilotes des périphériques comme dans Windows ?

Votre système Linux reconnaît de très nombreux périphériques dès que vous les branchez (en USB). Il existe effectivement des scanners, imprimantes etc. plus difficiles à connecter (C’est le cas de mon Epson V100 Photo !).
Dans ce cas, tapez dans un moteur de recherche une requête du type « ubuntu connexion scanner epson V100 photo« …
(explication : Ubuntu ou Linux Mint, c’est la même architecture de base. La communauté Ubuntu est plus vaste et les ressources plus nombreuses. Bien spécifier le type de matériel + référence).
Après, les solutions peuvent être plus ou moins simples à mettre en œuvre…
Avec un peu d’expérience, nous apprendrons l’usage du diabolique « Terminal » !

Faut-il installer les logiciels fournis par mon fournisseur d’accès internet avec ma box ?

Ils ne seront pas compatibles Linux en général et surtout : ça ne sert à rien !
Le service rendu par votre fournisseur d’accès s’arrête à la box et au décodeur télé le cas échéant  ! Ne le laissez pas entrer dans votre ordinateur en installant ses logiciels.
Une fois la box branchée et activée, il suffit de s’y connecter, par câble RJ45 (ethernet) ou en WiFi pour avoir accès à internet. C’est tout !
Si les fournisseurs d’accès tiennent tant à ces gadgets, c’est pour que leur image s’imprime bien dans le cerveau de l’utilisateur, renforçant ainsi l’impression de dépendance et l’appréhension d’un passage à la concurrence ! Enfin, c’est mon point de vue !

Puis-je installer les logiciels fournis avec mon appareil photo ?

Les fabricants aiment bien fournir leurs programmes « dédiés », éventuellement estampillés de leur marque (une bonne manière de fixer leur identité dans les cerveaux disponibles de utilisateurs !).
On n’a pas besoin de ces programmes !
Votre OS Linux fournit les outils pour récupérer, ranger, retoucher les photos (voir éventuellement dans le gestionnaire de logiciels pour en ajouter).
Il suffit de brancher l’appareil par son câble USB fourni sur le PC. Le contenu apparaît dans le gestionnaire de fichiers (dossier DCIM en général) comme celui d’une clé USB : il suffit de copier-coller les images sur son disque dur.
On peut aussi sortir la carte mémoire de l’appareil et la glisser dans le/un lecteur de carte(s) éventuellement disponible sur la machine.
> Précaution : pousser le petit verrou de la carte sur « Lock » pour éviter les dégâts lors du transfert ! On peut ainsi copier les image de la carte sans risquer de les effacer.
ATTENTION ! POUR DÉBRANCHER une carte ou une clé USB, faire un clic droit sur l’icône de la carte ou de la clé présente sur le bureau et cliquer sur « Ejecter » ou « Démonter » ou « Retirer le volume sans risque » selon le cas… C’est comme avec Windows !

Disque dur externe : le logiciel d’installation ne parle pas de pas de Linux. Problème ?

Le disque dur externe est connecté à votre PC via un port USB.
Dès lors qu’il sera connecté (et branché au secteur s’il est alimenté ainsi !), il apparaîtra dans le navigateur de fichiers (« Dossier personnel » ou « Fichiers » sur le bureau ou dans le menu).
On a alors accès à son contenu. On peut y créer des dossiers et sous-dossiers selon ses besoins et effectuer les transferts par la fonction copier-coller ou glisser-déposer.
Ce qui ne fonctionnera pas, c’est l’éventuel petit programme d’accès installé sur Windows mais ça, on n’en a pas besoin (encore un gadget inutile !).
Attention cependant ! Si on a effectué des sauvegardes automatiques avec Windows (fonctions de backup), elles risquent de ne pas être lues sous Linux à cause d’un système de cryptage des données. Moralité : avec Windows et Linux, effectuez vos sauvegardes « à la main » !

À propos des disques durs externes et des sauvegardes, on pourra se référer à l’article « Sauvegarder pour garder sauf » (28/11/2019).

Faut-il installer un antivirus sur un système d’exploitation Linux ?

Dans la pratique, on n’en installe pas (même s’il existe quelques virus). Oubliez ce boulet Windows !

Pourquoi se passer d’antivirus ?

Voilà ce qu’on lit sur le site Linux-France :

« Les virus existants sur le système GNU/Linux ont une action relativement restreinte quelque soit leur nature, cela avant tout parce que le système a repris et amélioré des principes de sécurité hérités du système UNIX.
Ce système a été conçu dès le départ dans une optique de réseau, prenant en compte la problématique de la sécurité de chaque utilisateur, ce qui diminue grandement la possibilité de voir des virus se développer.
La nature même des logiciels libre disponibles sur cet environnement fait qu’il est très difficile de cacher une information à un groupe important de personne (le code est accessible par tous).
Enfin la communauté des développeurs qui s’est fait un point d’honneur d’avoir un système fiable sur lequel elle peut travailler sans être importunée d’aucune sorte, est très réactive aux failles détectées et s’empresse de les corriger.« 

source : www.linux-france.org
Le WiFi de mon PC portable ne fonctionne pas ou plus, que faire ?

1- D’abord vérifier que le WiFi n’est pas désactivé, soit avec un interrupteur sur le PC, soit avec une des touches de fonction (F1 à F12…) en haut du clavier (symbole Wi-Fi), soit en cliquant sur la petite icône de réseau présente sur l’écran puis sur connexions réseau… Activer à l’aide du « bouton » en bout de ligne, à droite. Le.s réseau.x disponible.s doive.nt apparaître. Choisissez le vôtre et entrez la clé WiFi (souvent une longue suite de lettres et de chiffres en général à trouver quelque part sur la box…)
2- Toujours rien ? Dans ce cas, il sera plus simple de se procurer une clé USB WiFi (dongle). Elle prendra efficacement la place du composant interne non-compatible ou défaillant… (compter une quinzaine d’euros, souvent moins… ou un peu plus selon le modèle).

Et des témoignages de satisfaction !

30 novembre 2018 après l’atelier du 28 novembre : « Je n’ai eu aucun souci avec l’imprimante, elle s’est connectée directement en wifi sur mon PC en Linux Mint et ne m’a rien demandé de plus pour imprimer, presque trop facile 😊 » (S.V.)
05 décembre 2018… après quelques complications pour activer le WiFi : « C est une très bonne initiative ! Cela est très utile pour beaucoup,  surtout des novices comme moi !« 

À suivre…